Accueil > SITADEL

SITADEL, l’association pour le maintien et le développement de l’agriculture en Sud Isère.
Créée en 1999, SITADEL accueille et travaille avec tous les agriculteurs, élus et autres acteurs du territoire, soucieux de l’avenir de l’agriculture du Sud Isère et motivés pour contribuer à son développement.

  • La finalité du projet porté par SITADEL

    Le projet de SITADEL consiste à développer et maintenir une agriculture, basée principalement sur des systèmes en polyculture-élevage, autonomes au niveau alimentaire, performante sur les plans économique et environnemental, et qui entretient des liens étroits avec les autres acteurs du territoire.

  • Les missions de SITADEL

    Extrait des statuts de l’association

    Affirmer la place de l’agriculture sur le Sud Isère, non seulement pour son rôle sur l’espace et le paysage, mais également comme une activité économique du territoire à part entière.

    Favoriser la concertation et la coopération entre agriculteurs, et entre les agriculteurs et les autres acteurs du territoire.

    Être un lieu d’échanges et de réflexion afin de définir les orientations agricoles du territoire, en cohérence avec la politique agricole départementale.

    Faire prendre en compte les préoccupations de la profession agricole locale dans l’élaboration, la validation et la mise en œuvre des procédures de développement et d’aménagement (exemples : Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), Projet Stratégique Agricole et de Développement Rural (PSADER)).

    Coordonner les initiatives et les projets des groupes agricoles, structurés ou non.
    Faciliter l’émergence de projets et d’actions nouvelles et innovantes liées à l’agriculture.

    Promouvoir l’image de l’agriculture et des agriculteurs auprès de la population.

  • Le fonctionnement de SITADEL

    L’association est constituée de personnes physiques et morales, réparties en 3 collèges, ayant toutes une implication dans le développement agricole et rural du Sud Isère.
    Tous les collèges sont composés de membres adhérents, à jour de leur cotisation et ayant droit de vote en Assemblée générale.

  • Le Conseil d’Administration

    Le conseil d’administration est composé de membres élus pour trois ans, en Assemblée générale, dans un des trois collèges :

    1er collège : les agriculteurs exploitants (à titre principal ou secondaire) ou retraités, sur le territoire Sud Isère, adhérents à titre individuel et les groupes de développement, structurés ou non. Entre 6 et 12 agriculteurs, dans un souci de représentativité géographique, syndicale, de production, d’âge... peuvent être élus dans ce collège.

    2ème collège : les collectivités locales (communes, communautés de communes, Conseil Général, Conseil Régional) et les instances regroupant des élus locaux à une échelle intercommunale ou intercantonale (Agence de Développement de la Matheysine, associations des maires…). Ce collège est composé de 4 à 8 élus locaux.

    3ème collège : les partenaires du développement agricole et du monde rural qu’ils soient professionnels, associatifs, ou citoyens. Ce collège est composé de 3 à 5 représentants des partenaires de SITADEL.

    Le Conseil d’administration fixe les orientations et délibère les propositions du Bureau.

  • Le Bureau

    Le Bureau est élu pour trois ans, parmi les membres du Conseil d’administration, après le renouvellement de celui-ci en Assemblée générale.
    Il est composé au minimum de :

    • Un président issu du 1er collège,
    • 3 vice-présidents, un par collège,
    • Un trésorier,
    • Un secrétaire.

    Actuellement, les membres du Bureau sont :

    • Olivier Beaup, président, agriculteur à Prébois (élevage de vaches allaitantes).
    • Valérie Séchier, vice présidente (1er collège), agricultrice à Saint Laurent en Beaumont (GAEC des Miards, élevage de vaches laitières, vaches allaitantes et brebis, accueil et visite de la ferme).
    • Christine Favré, vice présidente (2e collège), conseillère municipale à Avignonet, membre de la commission économie et agriculture de la Communauté de communes du Trièves.
    • Denis Rebreyend, vice-président (3e collège, Fédération des Alpages de l’Isère), agriculteur à Cholonge (SCEA Rebreyend, élevage de vaches allaitantes et chevaux, agriculture biologique).
    • Eric Vallier, secrétaire, agriculteur à Chichilianne (GAEC Ferme du Pas de l’Aiguille, élevage de brebis et porcs charcutiers, petits fruits, agriculture biologique, transformation et plats cuisinés, roulottes et camping à la ferme).
    • Philippe Lahmanès, trésorier, agriculteur à Mayres-Savel (élevage de brebis, agriculture biologique).

    Le Bureau prend les décisions relatives aux affaires courantes de l’association, et formule les avis et propositions à soumettre au Conseil d’administration.

  • Les groupes et commissions

    Les administrateurs et autres membres de l’association (adhérents) participent et font vivre les groupes thématiques ou commissions, en charge du portage et du développement de projets (groupe « herbe », groupe communication, commission producteurs et artisans du marché d’été de Mens, groupe co-compostage, groupe SCoT...).

    Chaque groupe a son propre fonctionnement et doit rendre compte de l’avancée des travaux au conseil d’administration. Un groupe a une durée de vie variable, selon le sujet traité et l’implication de ses membres. Il peut être créé au besoin, et pour répondre à une problématique spécifique, à un moment donné (exemple : groupe SCoT, constitué pour formuler une contribution, envoyée à toutes les communes du Trièves et au syndicat mixte du SCoT de la région urbaine grenobloise). Les adhérents peuvent s’impliquer dans plusieurs groupes.